Juin 2019

01/06 : Loened Fall à Carnoët (22),  avec Nolùen Le Buhé et… eeeet… mais oui ! Un Ronan Guéblez tout neuf, qui viendra là faire son premier galop d’essai après ses longues vacances forcées ! (Fest-noz)

NB : la représentation de « Maryvonne La Grande » prévue le 09/06 au Bathyscaphe à Pommerit-Le-Vicomte (22) est reportée à une date encore indéterminée. 

15/06 à Rennes, 2 séances à 18h et 20h : avec le chœur de chambre Mélisme(s) pour une « Petite Cuisine Musicale » autour des chansons traditionnelles arrangées par Beethoven, Ladmirault, Bourgault-Ducoudray et consorts. (Concerts) 

29/06 à 14h30 à Clohars-Carnoët (29) :  Maryvonne La Grande (départ de la Maison-musée du Pouldu)  (Spectacle)

…Ensuite, notre héroïne bondit dans son automobile à traction avant pour rejoindre Monterfil (35) et sa Gallésie en Fête (cliquez ici pour le programme complet)  pour la suite de la journée et du week-end  :

  • 29/06 à 22h à Monterfil, donc : avec Nolùen Le Buhé et Annie Ebrel pour « Paotred » 
  • 30/06 à 9h30 (Du matin, ouille ouille ! Bon, c’est vrai que dormir, c’est surfait…) : Maryvonne La Grande dans les vertes campagnes de Haute-Bretagne ! 
  • 30/06 à 15h00 (La sieste ? Quelle sieste ?) : Monterfil voulait des contes, alors je vais m’offrir le plaisir d’en dire ! Et notamment (mais pas seulement, ’faut pas croire tout ce que disent les programmes) certains que Marcel Guilloux nous a racontés, et que l’on retrouvera dans un bouquin qu’il est grand temps de courir vous procurer ! (A noter aussi, si je peux me permettre, que « un collectage auprès de Marcel Guilloux » – l’expression du programme de la Gallésie en Fête – n’est pas vraiment comment je décrirais cette affaire, même si c’est techniquement le cas : Marcel est un interprète ô combien actif encore, et en l’occurrence un fameux conteur qui pourrait parfaitement être là à ma place. Il serait plus juste de dire que je vais tenter de lui rendre hommage en racontant quelques-unes de ses histoires.) 

… Après quoi je serai preneuse d’une bonne bière – de celles qui moussent et qui se boivent, pas celles qu’on referme, du moins j’espère!  

usu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014