The Kerbiquet Wheneverly News

Souvenirs d’été pour le Nouvel An, 1 : le sabotier et le percussionniste


Quelle fête ce fut, en août, que ce Finisterres Celtiques de l’Orchestre National de Bretagne pour les 50 ans du Festival Interceltique de Lorient ! (Si vous êtes sur Facebook, en voici quelques courts instants.) Six pièces, pour la plupart spécialement écrites, par six compositeurs des pays dits celtiques ; l’émotion du retour dans une grande salle après plus d’un an de famine, résonant avec le thème du chez-soi qu’évoquait à sa façon chacune des compositions ; les retrouvailles avec l’Orchestre au complet (après nos Miniatures en petits effectifs, arrachées aux rigueur de l’été 2020) et le chef Grant Llewellyn ; une cohorte de solistes et d'invités tous plus soufflants et adorables les uns que les autres ; last but not least, la joie de collaborer à nouveau avec Frédérique Lory, qui sait comme personne raconter la vie organique d’une musique traditionnelle avec les mots d’un orchestre symphonique. 

nstau u isis uxisnt l reusu -is ns nsuppsnu© marthe vassallo 2014